mercredi 22 mai 2019

Bon anniversaire Denise


Ce 21 mai, c'était l'anniversaire de Denise, notre cousine décédée il y a déjà 3 ans. Je profite de l'occasion pour lui offrir un petit cadeau posthume, pour lui montrer qu'elle est toujours dans nos pensées.




Comme je l'avais expliqué dans mon article hommage à Denise lors du challenge AZ de 2015, je n'avais jamais pu résoudre deux énigmes concernant sa généalogie
  1. Qui est le mystérieux Jean MARLIEN-MATHEY inhumé dans la tombe de ses grands-parents paternels à Esbarres ?
  2. Où est décédée sa « vraie » arrière-grand-mère Stéphanie PETIT épouse AUBURTIN ?


C'est sur deuxième cette épine que je me suis penché il y a quelques semaines.

La grand-mère de Denise, Madeleine Clémentine AUBURTIN, née en 1876 à Moivrons en Meurthe-et-Moselle, était la fille ainée de Dominique Emile AUBURTIN et de Stéphanie PETIT. Elle avait une sœur, Marie Mathilde, née 6 après elle.

Bien qu'elle ne soit pas orpheline, Madeleine Clémentine fut élevée par sa tante paternelle et homonyme, Madeleine Clémentine AUBURTIN veuve CABAILLOT, fortunée et sans enfant. La tante adopta sa nièce devenue adulte pour simplifier sa succession. Marie Madeleine conserva cependant des relations avec ses parents qui étaient bien présents lors de son mariage avec Emile CHAILLET par exemple.

Si je savais depuis longtemps que Dominique Emile AUBURTIN était décédé à Moivrons, la commune où il était né et s'était marié, je n'avais jamais trouvé le lieu de décès de son épouse Stéphanie PETIT. Denise se rappelait vaguement des coups de canne de son arrière-grand-mère sur le sol à l'étage quand elle était toute petite à Châtillon-sur-Indre à la fin des années 1920.

En août 1927, au moment du décès de son époux, Stéphanie était toujours en vie et habitait à Moivrons. La mairie de Moivrons m'avait confirmé que l'acte de décès n'apparaissaient pas dans ses registres. Rien non plus à Châtillon-sur-Indre ni à Dombasle où la famille CHAILLET avait vécu quelques années.

Ayant eu une recherche équivalente à faire pour une autre branche, les tables de successions et absences m'avaient permis de résoudre mon affaire.

Ces archives étant disponible en ligne sur le site des archives départementales de Meurthe-et-Moselle, je suis allé consulter celles concernant Moivrons.

Dans les tables de 1924 à 1939 de Moivrons, j'ai bien trouvé le décès de Dominique Emile AUBURTIN[1]. A son décès, il est propriétaire de meubles et d'immeubles, et la date d'ouverture de la succession est indiquée.

En continuant à feuilleter virtuellement le registre, j'ai fini par trouver le décès de Stéphanie PETIT[2] ! Elle est décédée le 4 septembre 1929 à Meaux, en région parisienne. Ce qui est finalement logique, puisque c'est là que sa 2nde fille Marie Mathilde habitait avec sa famille, et où je n'avais pas pensé à chercher.

Finalement cette épine n'était pas très pointue, et j'aurai pu trouver la solution bien plus tôt si j'avais mieux pris en compte l'entourage familial. Mais mieux vaut tard que jamais...


Source
[1] Archives départementales de Meurthe-et-Moselle (AD54), table de successions et absences, Moivrons 1924 1939 1644 W 10 vue 4
[2] Archives départementales de Meurthe-et-Moselle (AD54), table de successions et absences, Moivrons 1924 1939 1644 W 10 vue 155

Aucun commentaire:

Publier un commentaire