mardi 28 juin 2016

V comme... Antoinette Françoise VADON

Aujourd'hui, avec un peu de retard, retour à mes ancêtres du côté paternel, avec la famille VADON et plus particulièrement Antoinette Françoise, la mère de la fameuse Claudine MAMESSIER dont je n'arrive pas à localiser le décès


Antoinette François VADON naquit le 12 mai 1777 à Maizilly dans la Loire. Elle était la fille aînée d'André VADON, laboureur, et de Jeanne VERNAY. Le couple eut encore 2 enfants, avant le décès de Jeanne en 1781 : Antoinette Françoise n'avait pas encore 5 ans.

Localisation de Maizilly, Google Maps


Comme d'habitude dans ces cas-là, son père se remaria. Sa nouvelle épouse lui donna encore 4 enfants mais il ne connut pas sa dernière fille qui naquit 2 mois après le décès de son père. C'est Antoinette Françoise, âgée de 12 ans, qui en fut la marraine, et qui lui transmit logiquement ses prénoms. Il y a donc deux Antoinette Françoise dans cette fratrie dont voici le détail :

André VADON, laboureur (°04/06/1750 Maizilly / +12/07/1789 Maizilly)
x1 06/02/1776 Saint-Julien-de-Jonzy avec Jeanne VERNAY (°17/03/1754 Mailly / +05/12/1781 Maizilly) d'où :
  1. Antoinette Françoise VADON (°12/05/1777 Maizilly / +17/04/1809 Saint-Denis-de-Cabanne) x31/01/1791 Maizilly avec Benoit MAMESSIER (°24/03/1767 Maizilly / +30/03/1823  Colombier-en-Brionnais). Ce sont mes ancêtres.
  2. Marie Magdeleine VADON (°14/03/1779 Maizilly / +14/03/1829 Saint-Denis-de-Cabanne)  x20/12/1793 Maizilly avec Claude Philibert DELOMIER
  3. Anne VADON (°11/10/1780 - Maizilly / +25/11/1787 Maizilly)
x2 25/02/1783 Saint-Igny-de-Roche avec Claudine DEVERCHERE d'où :
  1. Antoine VADON (°04/01/1784 Maizilly / +11/01/1784 Maizilly)
  2. Jean Marie VADON (°03/04/1785 Maizilly /  +22/05/1855 Roanne)  x12/02/1811 Le Perreux avec Claudine DECHALAND
  3. Pierre VADON (°29/08/1787 Maizilly / +21/09/1791 Maizilly)
  4. Antoinette Françoise VADON (°18/09/1789 Maizilly / +02/03/1871 Chauffailles)  x04/08/1809 Maizilly avec Etienne GLATARD
Comme on peut le voir ci-dessus, "mon" Antoinette Françoise se maria très jeune, puisqu'elle n'avait pas encore 14 ans lors de son mariage avec Benoit MAMESSIER le 31 janvier 1791. Ses parents étant décédés tous les deux, c'est son grand-père paternel Antoine VADON qui donna son consentement au mariage.

Le couple attendit près de 3 ans la naissance de leur premier enfant, puis les bébés se suivirent à un rythme impressionnant, pour arriver au nombre de 12 enfants dont des jumelles :

  1. Jeanne Marie MAMESSIER (°10 pluviôse an II Maizilly)
  2. François MAMESSIER (°17 thermidor an III Maizilly / +4 fructidor an III Maizilly)
  3. Jeanne MAMESSIER Jeanne (°2 pluviôse an V Maizilly)
  4. Jean Marie MAMESSIER (5 nivôse an VI Maizilly)
  5. Jeanne Marie MAMESSIER (° vers 1799 / +19/03/1809 Saint-Denis-de-Cabanne)
  6. Claudine MAMESSIER (°1 pluviôse an VII Maizilly / + entre 1862 et 1892 lieu inconnu) x  13/02/1817 Colombier-en-Brionnais avec Jacques COMTE (° 29 thermidor an V Colombier-en-Brionnais / +09/11/1862 Colombier-en-Brionnais)
  7. Jean MAMESSIER (°2 jour comp. an VIII Maizilly / +3 jour comp. an VIII Maizilly)
  8. Marie Magdelaine MAMESSIER (°25 prairial an X Maizilly / +4 nivôse an XIV Maizilly)
  9. Marie MAMESSIER (°29 thermidor an XII Maizilly / +14 fructidor an XII Maizilly)
  10. Antoinette MAMESSIER (°30/03/1807 Maizilly / +30/03/1807 - Maizilly)
  11. Jeanne Claudine MAMESSIER Jeanne Claudine (°30/03/1807 Maizilly / +31/03/1807 Maizilly)
  12. Jean Marie MAMESSIER  (°13/02/1809 Saint-Denis-de-Cabanne)
Parmi ces 12 enfants, au moins 7 sont décédés en bas-âge.

Antoinette Françoise, mourut le 17 avril 1809, deux mois après la naissance de son dernier enfant, et un mois après le décès d'une de ses filles. Elle n'avait que 32 ans (même si son acte de décès indique 36).

Son mari lui survécut 14 ans, et il mourut en 1823 à Colombier où s'était établie sa fille Claudine.


Pour l'anecdote...
Maizilly est situé dans la zone que les généalogistes étudiant ce secteur appellent le "triangle infernal". Nos aïeux passaient facilement d'un village à un autre, mais pour le chercheur d'ancêtres, cela signifie passer d'un dépôt d'archives départemental à un autre, ce qui est nettement moins facile... Heureusement qu'il y a maintenant les registres en ligne !

Sources :
Archives Départementales de la Loire, du Rhône et de la Saône et Loire
Geneanet, arbre en ligne de Fabien DELANGLE, http://gw.geneanet.org/fabdel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire